Comité franco-allemand des historiens

Le 5e prix de thèse du Comité a été décerné, lors de l'AG du 30 septembre 2016,
à Marion Aballéa pour sa thèse: „Un exercice de diplomatie chez l’ennemi : l’ambassade de France à Berlin 1871-1933“

En savoir plus

A VOIR

Petit tour des blogs d’histoire germanophones

Offre d’emploi

Dans le cadre de la campagne d’attractivité postdoctorale de l’Université Bretagne Loire, le CRHIA recrute un post-doctorant contractuel pour 12 mois à compter du 1er novembre 2017.

Cofinancé par le LabEx EHNE et l’UBL , le postdoctorant sera affecté sur un programme de recherche l’Institut d’études européennes et globales Alliance Europa sur l’histoire de l’espace Schengen dans le cadre de la création d’une chaire placée sous la responsabilité de Michel Catala, professeur d’histoire contemporaine au CRHIA (Université de Nantes) et Directeur d’Alliance Europa, et d’Yves Pascouau, docteur en droit européen et chercheur associé à l’Université de Nantes.

L’histoire de l’espace Schengen, des origines précédant la signature du traité en 1985 jusqu’à son incorporation dans le Traité d’Amsterdam de 1997, reste mal connu. Il s’agit d’écrire une histoire nouvelle de la libre circulation en Europe, de ses acteurs, des résistances qu’elle doit surmonter, des processus d’institutionnalisation qu’elle génère, des conséquences sur les législations et les pratiques des Etats membres, tant sur l’ouverture des frontières intérieures que sur le contrôle des frontières extérieures. La recherche tentera de mettre à jour et de comprendre les dynamiques qui ont animé le projet Schengen, ses forces et ses faiblesses, les difficultés et oppositions qui l’ont accompagné ainsi que le jeu des acteurs qui l’ont porté ou l’ont au contraire ralenti.

Le post-doctorant devra réaliser des recherches documentaires dans les archives allemandes, françaises et européennes et participer à des publications collectives. Il participera également à l’animation de séminaires ou journées d’études.

Date limite de candidature : 30 septembre 2017

Plus de renseignements pour candidater :
> https://www.crhia.fr/actu.php?num_actu=733#bloc

Print Friendly

An der Philosophischen Fakultät der Heinrich-Heine-Universität Düsseldorf
ist am Lehrstuhl für Neuere Geschichte zum 01.09.2017 eine Stelle

einer/eines wissenschaftlichen Mitarbeiterin/Mitarbeiters
(65%, EG 13 TV-L)

zu besetzen. Die Anstellung erfolgt befristet für die Dauer von drei Jahren. Es handelt sich um eine Qualifikationsstelle im Sinne des Wissenschaftsvertragsgesetzes (WissZeitVG), die der Förderung der wissenschaftlichen Qualifizierung der Mitarbeiterin/des Mitarbeiters dienen soll.

Ihre Aufgaben: Die Bearbeitung eines geschichtswissenschaftlichen Forschungsprojektes über „Infrastrukturen und die Kontinuität der Europäischen Integration: Der Europäische Post- und Fernmeldeverein 1942-1944“. Das von der Deutschen Forschungsgemeinschaft (DFG) finanzierte Projekt wird von Pascal Griset (Universität Paris-Sorbonne) und Guido Thiemeyer (Heinrich-Heine Universität Düsseldorf) koordiniert. Beteiligt sind Forscherinnen und Forscher aus den Universitäten Düsseldorf, Siegen, Paris und Straßburg.
Ziel ist es, Kontinuitäten und Diskontinuitäten der europäischen Integration am Beispiel des Europäischen Post- und Fernmelde-vereins während des Zweiten Weltkriegs zu untersuchen.

Fristdatum: 17.04.2017

Mehr lesen

Print Friendly

Promotionsstellen
»Internationale Herausforderungen und die Entstehung eines öffentlichen
Raums in Europa seit den 1970er Jahren«

Institution: Deutsches Historisches Institut Paris
Datum: 01.10.2014−30.09.2017

Bewerbungsschluss: 22.06.2014

Das Deutsche Historische Institut Paris (DHIP) vergibt im Rahmen eines neuen Forschungsschwerpunktes zum Herbst 2014 Promotionsstellen zum Themenfeld »Internationale Herausforderungen und die Entstehung eines öffentlichen Raums in Europa seit den 1970er Jahren«. Dabei geht es um die Frage nach Konvergenzen in der Wahrnehmung internationaler Herausforderungen in Europa sowie um die sich daraus ergebende Definition einer europäischen Politik. Dieser Ansatz soll am Beispiel von Umweltfragen auf seine Tauglichkeit zum Beschreiben der jüngeren europäischen Geschichte geprüft werden.
Bewerbungen, welche die Entstehung eines öffentlichen Raums in Europa auf anderen Feldern in historischer Perspektive untersuchen, sind ebenfalls willkommen. Ein inhaltlicher Bezug zu Frankreich und/oder Deutschland ist wünschenswert, aber nicht zwingend.

Contrats doctoraux :
« Défis internationaux et émergence d’un espace public en Europe depuis les années 1970 »

Institution : Institut historique allemand
Durée : 01/10/2014–30/09/2017

Date limite de candidature : 22/06/2014

Dans le cadre d’un nouvel axe de recherche, l’Institut historique allemand (IHA) à Paris offre pour l’automne 2014 des contrats doctoraux sur le thème « Défis internationaux et émergence d’un espace public en Europe depuis les années 1970 ». Les recherches porteront sur la question des convergences dans la perception des défis internationaux en Europe, ainsi que sur la définition d’une politique européenne qui en résulte. Il s’agira de mettre à l’épreuve la pertinence de cette approche pour décrire l’histoire européenne récente, en prenant pour exemple les questions environnementales. Les candidats traitant d’un point de vue historique l’émergence d’un espace public en Europe dans d’autres domaines sont également les bienvenus. Les sujets en lien avec l’Allemagne et/ou la France sont appréciés, mais pas obligatoires.

Print Friendly

« Aspects juridiques de l’histoire de la Première guerre mondiale »

Dans le cadre d’un projet de recherche commun de l’IFHA et du MPIeR, le poste suivant est à pourvoir :

Poste de doctorant/doctorante (français ou allemand)
à compter du 1er juin 2013 ou au cours de l’été 2013,
au sein du projet « Aspects juridiques de l’histoire de la Première guerre mondiale ».

Max-Planck-Gesellschaft

Le contrat porte sur une durée de deux ans, prolongeable à trois ans, et prévoit une rétribution correspondant à un poste à mi-temps selon le barême du service public fédéral allemand (niveau E13/2). Toutefois l’activité du doctorant sera de plein temps.
Le projet international de recherche porte sur le développement de différents types de normativité (normative Ordnung) dans le contexte de la Première guerre mondiale et de ses suites. Le poste de doctorant/doctorante s’inscrit dans une coopération entre les activités de recherche de l’IFHA et du MPIeR.

Le projet de thèse de doctorat devra inclure une perspective binationale, interculturelle et historiographique. Il sera partie prenante d’une série de manifestations organisées par l’IFHA à l’occasion de l’année 2014, marquée par la commémoration de plusieurs événements-clés de l’histoire européenne (814, 1214, 1414, 1814, 1914).

Un diplôme de fin d’études universitaires dans le domaine du droit, de l’histoire ou d’une discipline similaire, ainsi que de très bonnes connaissances du français et de l’allemand à l’écrit et à l’oral, sont les compétences requises pour le poste de doctorant/doctorante.
Les instituts de la Max-Planck-Gesellschaft adhèrent au principe de parité entre hommes et femmes au sein du personnel et encouragent, à ce titre, les candidatures féminines de manière explicite.
Les instituts de la Max-Planck-Gesellschaft sont, en outre, déterminés à employer d’avantage de personnes handicapées et encouragent explicitement leurs candidatures.

Votre dossier de candidature, contenant les pièces habituelles et accompagné d’une esquisse du projet de thèse, est à remettre jusqu’au 15.05.2013 ou éventuellement au 01.06. 2013,

par voie électronique (pierre.monnet@institutfrancais.de)
et
par voie postale envoyée au directeur de l’IFHA, Prof. Dr. Pierre Monnet.

Prof. Dr. Pierre Monnet
Directeur d’études à l’EHESS
Directeur de l’Institut Français d’Histoire en Allemagne
Institut français d’histoire en Allemagne (IFHA)
Goethe-Universität
Grüneburgplatz 1
IG-Farben Haus Postfach 42
D-60 323 Frankfurt/Main
Tel : +49 – (0)69/798 31 901
www.ifha.fr
pierre.monnet@institutfrancais.de

L’Institut français d’histoire en Allemagne (IFHA) est une institution publique de recherche française, liée à l’Université de Francfort depuis 2009, dont le champ d’activité porte sur l’histoire allemande et franco-allemande. Au moyen de bourses d’étude, traductions, colloques, séminaires, publications et conférences, l’IFHA encourage les échanges entre historiens de France et d’Allemagne (www.ifha.fr).
Le Max-Planck-Institut für europäische Rechtsgeschichte (MPIeR) est un institut reconnu sur le plan international, oeuvrant dans la recherche fondamentale relative à l’histoire européenne du droit (www.rg.mpg.de).

Print Friendly

Was geschah am 16. Februar 1944?
Que s’est-il passé le 16 février 1944?

LE MASSACRE DU / DAS MASSAKER VOM PONT LASVEYRAS


Am frühen Morgen des 16. 02. 1944 begibt sich ein deutsches Kommando von Limoges aus zu einem entlegenen Ort, wo sich junge STO-Arbeitsverweigerer verstecken, der Mühle am Flüsschen Auvezère bei der Lasveyras – Brücke, am Schnittpunkt der drei Bezirke : Haute-Vienne(87), Corrèze (19) und Dordogne(24). Die Deutschen umzingeln die Mühle und überfallen 49 Maquisards im Alter von 19 bis 25 Jahren. 34 Männer werden an Ort und Stelle erschossen, 12 werden nach Deutschland deportiert, 5 von ihnen werden von den Lagern nicht zurückkommen. Zwei Männer springen in das eiskalte Wasser der Auvezère und können entfliehen. Ein Mann überlebt dem Genickschuss.

Erwähnt wird dieses Massaker im Film von Winfried Lachauer « Lehrjahre beim Feind », produziert im Juli 2004 im Auftrag des SWR sowie im Film des Vereins Amicale des Familles et Amis des Victimes du nazisme en Limousin et Périgord (AFAV) « Massacre du Pont Lasveyras » (Januar 2011).

Dieser dramatische Vorfall ist aber auch Stoff für Gerüchte und für Werke, die Dichtung und Wahrheit mischen. Das diesbezügliche deutsche Militärarchiv in Freiburg und in Berlin wurde eben nicht ausgewertet.

Der AFAV sucht deshalb, mit Hilfe der deutsch-französischen Gesellschaft im Limousin (ALIFRAL) eine/n Akademiker/in, der/die sich für die wissenschaftliche Erforschung dieses Vorfalls einsetzt.

Mehr Informationen

Le 16 février 1944, au petit matin, un détachement allemand, venant de Limoges, fait route vers un refuge où se trouvent cantonnés de jeunes réfractaires au S.T.O.: le moulin du pont Lasveyras, situé sur les bords de l’Auvezère – en limite de trois départements Haute-Vienne (87), Corrèze (19) et Dordogne (24). Les Allemands encerclent le moulin et passent à l’attaque, surprenant quarante-neuf maquisards, âgés de dix-neuf à vingt-cinq ans. Trente-quatre hommes sont exécutés sur place, douze sont déportés dans les camps en Allemagne – cinq n’en reviendront pas. Deux hommes s’échappent en se jetant dans la rivière glacée. Un homme survivra à la balle tirée dans la nuque. Ce massacre est évoqué dans le film de Winfried Lachauer réalisé par la SWR en juillet 2004 « Apprentissage chez l’ennemi » et dans le film « Massacre du Pont Lasveyras » réalisé en janvier 2011 par l’Amicale des Familles et Amis des Victimes du nazisme en Limousin et Périgord (AFAV). Ce sujet dramatique, qui est également la matière de plusieurs récits romancés et de « on dit », n’est pas complètement élucidé. Les archives militaires allemandes à Fribourg et à Berlin, en particulier, n’ont pas été exploitées.
L’AFAV cherche, avec le concours de l’Association LImousine FRanco-ALlemande (ALIFRAL) un(e) universitaire allemand(e) intéressé(e) par l’étude rigoureuse de ce point d’histoire.

Print Friendly


Ausschreibung einer Stelle als wissenschaftliche/r Mitarbeiter/in (E13, TV-L, 65%)

im Rahmen des Forschungsprojekts

„Evakuierungen im deutsch-französischen Grenzraum 1939-1945“ (DFG/ANR)

An der Ruhr-Universität Bochum ist bei der Juniorprofessur für Europäische Geschichte eine Stelle als wissenschaftliche/r Mitarbeiter/in (Entgeltstufe E13 TV-L, mit 65% der wöchentlichen Arbeitszeit) schnellstmöglich für drei Jahre zu besetzen. Die Stelle ist Teil eines bi-nationalen Forschungsprojekts zu den „Evakuierungen im deutsch-französischen Grenzraum 1939-1945“, das als Kooperation der Ruhr-Universität Bochum, der Universität des Saarlandes und der Université Paris-Sorbonne durchgeführt und von der Deutschen Forschungsgemeinschaft und der Agence nationale de la recherche gefördert wird.

Weitere Informationen hier

Appel à candidature

Poste de doctorat (« wissenschaftlicher Mitarbeiter », E13, TV-L, 65%)

dans le cadre du projet de recherche

« Les évacuations dans l’espace frontalier franco-allemand 1939–1945 » (ANR/DFG)

À l’Université de la Ruhr à Bochum, un poste de wissenschaftlicher Mitarbeiter est à pourvoir le plus tôt possible, pour une durée de trois ans, auprès de la Juniorprofessur für Europäische Geschichte (rémunération: échelon E13 TV-L, avec 65% du temps de travail hebdomadaire). Le poste fait partie d’un projet de recherche binational sur « Les évacuations dans l’espace frontalier franco-allemand 1939–1945 », mené sous la forme d’un projet de coopération entre l’Université de la Ruhr à Bochum, l’Université de la Sarre (Sarrebruck) et l’Université Paris-Sorbonne et financé par l’Agence Nationale de la Recherche et la Deutsche Forschungsgemeinschaft.

En savoir plus


Print Friendly

Image

Zugang zu allen Bulletins des Komitees

Accès à tous les bulletins du Comité

Le dernier bulletin du Comité est disponible.
Vous pouvez désormais le feuilleter en ligne...