Comité franco-allemand des historiens

Le 5e prix de thèse du Comité a été décerné, lors de l'AG du 30 septembre 2016,
à Marion Aballéa pour sa thèse: „Un exercice de diplomatie chez l’ennemi : l’ambassade de France à Berlin 1871-1933“

En savoir plus

A VOIR

Petit tour des blogs d’histoire germanophones

Archives mensuelles : avril 2012

Nouvelle publication/ Neue Veröffentlichung

Nation, Nationalismus (n), Identität (en)
Les rapports des Allemands d’Autriche-Hongrie avec les autres nationalités de l’Empire et les Allemands du Deutsches Reich (1867-1918)

Etudes réunies et éditées par Thierry CARPENT – CEGIL-Nancy

Le Compromis austro-hongrois de 1867 a entériné la position dominante de deux « nations historiques» dans l’empire des  Habsbourg. Mais alors que les Hongrois n’ont jamais douté de l’existence d’une nation hongroise, les Allemands de « Cisleithanie» ont connu un traumatisme identitaire lorsque la plupart des «royaumes et pays représentés au Reichsrat» ont été définitivement exclus du « corps germanique »aux destinées duquel les Habsbourg avaient longtemps présidé. La fondation du Deutsches Reich ayant fait d’eux des Volksdeutsche, les «Autrichiens allemands» se sont dès lors globalement considérés comme des « Allemands autrichiens» : si la première dénomination suggère qu’ils partageaient leur destin avec les « Autrichiens» tchèques, polonais ou italiens, voire hongrois, la deuxième, en les rapprochant des « Allemands» prussiens, bavarois et saxons au moment même où ils en étaient institutionnellement séparés, explique qu’ils n’ont guère pu s’appréhender comme « Autrichiens « autrichiens » ». L’attitude des hommes politiques et d’une partie de la population en 1918/20, et plus encore d’une majorité d’Autrichiens en 1938 a en effet pu faire penser que cette nation n’existait pas et avait pour vocation de rejoindre le Reich voisin.
Lors de la journée d’étude qui s’est tenue le 9décembre 2011  à Nancy, ce sont les « rapports » que les « Allemands d’Autriche-Hongrie » entretenaient « avec les autres nationalités de l’Empire et avec les Allemands du Deutsches Reich» qui ont constitué l’angle d’attaque retenu pour aborder la question de la « nation» autrichienne et des différents « nationalismes » en Autriche: ils permettent en effet de dégager la perception que ces « Allemands» avaient ou pouvaient avoir ou non de leur propre « identité» qui, déclinée sur le mode régional, « national» ou impérial a effectivement été inégalement plurielle. Ce recueil illustre donc les « enjeux de la présence allemande en Europe centrale », au cœur de la question de civilisation inscrite au programme de l’agrégation d’allemand.

Call for Paper/ Appel à communication (date limite 1er mai)

Tagung « politische Führung »
Colloque « leadership politique »

Forschungszentrum „Centre Interlangues“ (EA 4182) – Universität von Burgund
Centre Interlangues (EA 4182) – Université de Bourgogne.

Die zunehmende Bedeutung der individuellen Persönlichkeiten in den westlichen Regimes wird zumeist als Zeichen einer Krise der Demokratie beklagt – sowohl in Europa, wo das Erbe der dreißiger Jahre im kollektiven Gedächtnis noch allgegenwärtig ist, als auch in den Vereinigten Staaten, wo das Misstrauen gegenüber jeglicher Machtkonzentration seit den Ursprüngen in den Genen der Nation liegt. Bei dieser Kritik verliert man aber allzu leicht aus den Augen, dass im zeitgenössischen politischen Leben kein Weg an der politischen Führung vorbei führt. Die „charismatische“ Herrschaft, wie Max Weber bereits schrieb, steht im Mittelpunkt der Herrschaftspraxis und geht weit über die bloße Leitung der Völker hinaus. Sie nimmt plurale Formen– institutionelle, soziale, wirtschaftliche, ethische, ideologische – an und ihre Untersuchung kann daher ermöglichen, zu einer globalen Definition der Legitimität innerhalb einer Gesellschaft zu gelangen und zugleich einen bestimmten nationalen Regierungsstil und die besondere Art der Wechselwirkung zwischen den politischen Gewalten zu erfassen.

Den vollständigen Text Lesen (de)

Tagungssprachen sind Französisch und Englisch. Die Vorträge können eventuell auch auf Deutsch gehalten werden, unter der Voraussetzung, dass eine Zusammenfassung auf Englisch bzw. Französisch vorgelegt wird. Bitte schicken Sie Ihre Beitragsvorschläge mit provisorischem Titel, einem kurzen Abstract von etwa 150 Wörtern und einem Lebenslauf bis zum 1. Mai 2012 an Nathalie Le Bouëdec (nathalie.le-bouedec(at)u-bourgogne.fr)

La personnalisation des régimes occidentaux est le plus souvent déplorée comme un signe de crise de la démocratie, à la fois en Europe, où l’héritage des années trente est présent dans toutes les mémoires, et aux États-Unis où la méfiance vis-à-vis de toute concentration du pouvoir est inscrite dans le code génétique de la nation depuis les origines. Mais cette critique tend à perdre de vue l’exigence incontournable de « leadership » dans la vie politique contemporaine. La domination « charismatique », comme le disait déjà Max Weber, est au cœur de la pratique du pouvoir et va bien plus loin que la simple direction des peuples. Elle se décline au pluriel, sous forme institutionnelle, sociale, économique, éthique et idéologique, de sorte que son étude permet de définir globalement la légitimité au sein d’une société en même temps qu’elle résume un certain style national et un mode d’articulation entre les pouvoirs. L’objectif de ce colloque pluridisciplinaire, qui rassemble civilisationnistes, politistes, et historiens, est précisément de contribuer à cerner le rôle du leadership dans l’histoire contemporaine (post-1945) et la période actuelle.

Lire le texte complet (fr.)

Les propositions doivent comprendre un titre provisoire et un résumé d’environ 150 mots. Elles sont à adresser avant le 1er mai 2012 à Nathalie Le Bouëdec (nathalie.le-bouedec(at)u-bourgogne.fr)

Die Schule neu gestalten – Transnationale Perspektiven auf die deutsche Schulgeschichte nach 1945
Changer l’école dans l’Allemagne de l’après-1945 – Perspectives transnationales

Die Geschichte der Schule in Deutschland nach dem Zweiten Weltkrieg weist von Anfang an eine transnationale Dimension auf. Bereits vor der Potsdamer Konferenz im Sommer 1945 betonen die Alliierten die Notwendigkeit einer Umgestaltung des deutschen Bildungswesens, das sie nicht ohne Grund als mitverantwortlich für das politische Schicksal des Landes betrachten. In den jeweiligen Besatzungszonen bemühen sich die amerikanischen, britischen, französischen und sowjetischen Behörden darum, einen tiefgreifenden Wandel im Bildungssystem durchzusetzen. Die Schule erscheint als ein zentrales Element für die demokratische Neugründung des Landes.
(mehr lesen)

Der Workshop wird am 7. und 8 Februar 2013 am Georg-Eckert-Institut für internationale Schulbuchforschung in Braunschweig stattfinden. Die Kosten für Fahrt und Unterbringung können im Rahmen der zur Verfügung stehenden Drittmittel übernommen werden.
Eine Veröffentlichung einzelner, ggf. aller Beiträge ist angedacht.

 Abstract für Beiträge (max. eine Seite) mit Lebenslauf bitte bis 15. Mai 2012 an faure@gei.de.

L’histoire de l’école dans les deux Allemagnes après 1945 offre d’emblée une évidente dimension transnationale. Avant même la conférence de Potsdam, les Alliés soulignent l’importance d’un changement en profondeur du système éducatif allemand qu’ils accusent, non sans raisons, d’avoir joué un rôle primordial dans la trajectoire politique du pays. Dès lors, dans les différentes zones d’occupation, les administrations américaines, britanniques, françaises et soviétiques s’efforcent, au travers de prismes idéologiques et politiques variables, d’imposer une modification en profondeur du système éducatif. L’école apparaît comme un des éléments centraux de la refondation du pays sur une base démocratique.
(en savoir plus)

L’atelier se déroulera les 7 et 8 février 2013 à l’institut Georg-Eckert de recherche internationale sur les manuels scolaires, situé à Braunschweig. Les frais de voyage et d’hébergement des participants seront pris en charge dans la limite des financements obtenus.
Une publication partielle ou complète des interventions est envisagée.

Veuillez adresser votre projet d’intervention (1 page) ainsi qu’un CV d’ici au 15 mai 2012 à faure@gei.de.

Der letzte Band des Komitees ist jetzt erschienen. Benachrichtigen Sie Ihre Bibliothek …
Le dernier volume des Actes des colloques du Comité est paru. Informez vos bibliothèques…

Medien – Debatten – Öffentlichkeiten in Deutschland und Frankreich im 19. und 20. Jahrhundert.
Médias, débats et espaces publiques en Allemagne et en France aux 19e et 20e siècles,
hg. v. Dietmar Hüser und Jean-François Eck,
Stuttgart: Franz Steiner Verlag 2011 (= Schriftenreihe des Deutsch-Französischen Historikerkomitees, Band 7).

Medien sind ein noch junges Arbeitsfeld der Geschichtswissenschaft in Deutschland wie in Frankreich, doch hat das Interesse in beiden Ländern während der letzten Jahre spürbar zugenommen. Allerdings erfolgte der medienhistorische Aufschwung bislang fast gänzlich unter nationalen, kaum unter transnationalen Prämissen. Der Tagungsband des Deutsch-Französischen Historikerkomitees beansprucht dagegen, für das 19. und das 20. Jahrhundert relevante medienhistorische Fallstudien zu versammeln, die durchweg aus dem nationalstaatlichen Fokus heraus- und konsequent in eine beziehungs-, perzeptions-, vergleichs- oder transferhistorische Warte hineingerückt werden.
Überdies bieten die Beiträge Anregungen und Materialien für aktuelle Geschichtsdebatten über Medienarten & Medienformate, Leit- & Begleit-Medien, Medien-Diskurse & Medien-Akteure, Medien-Politik & Medien-Kontrolle, Medien-Nationen & den Abgleich massenmedialer Nationalisierungs-, Europäisierungs- und Internationalisie rungs­effekte.

Sur le site de l’éditeur:
– voir le sommaire / Inhalt sehen
– Lire un extrait / Probekapitel lesen

Voici le programme des activités de l’IHA/DHI pour le mois d’avril:

  • Les jeudis de l’actualité historiographique
    Conférence de Peter Burschel (université Humboldt de Berlin), Un voyage au bout du temps. Salomon Schweigger, prédicateur protestant dans l’Empire ottoman (1577-1581)
    Commentaire: Claude Michaud, professeur émérite de l’université Paris I
    Jeudi 5 avril
    2012, à 18h, à l’IHA

     Invitation (document en pdf, 83KB)
  • De Gaulle avant son discours d’Oxford du 25 novembre 1941
    Conférence de Julian Jackson (Queen Mary University, Londres) organisée par l’IHA (A. Weinrich, S. Prauser) dans le cadre du cycle de conférences »La guerre au XXe siècle«
    Commentaire: Anne Simonin (CNRS)
    Mardi 10 avril
    2012, à 18h, à l’IHA

     Programme (document en pdf, 4MB)
  • Les mots de l’histoire: historiens allemands et français face à leurs concepts et à leurs outils
    Séminaire commun organisé par le CRIA (EHESS) et l’IHA, en coordination avec les universités de Paris I, Paris IV, Paris VII, l’EHESS, le Centre Marc Bloch, l’Institut français d’Histoire en Allemagne et les collèges doctoraux franco-allemands EHESS-Université Humboldt de Berlin et Paris I-Université de Francfort-sur-le-Main, les cursus franco-allemands EHESS-Université de Heidelberg, Paris IV-Université de Bonn, Paris VII-Université de Bielefeld.
    Hören / Écoute
    Martin Kaltenecker (université Paris VII): Les discours sur l’écoute musicale: essai de bilan et perspectives
    Karsten Lichau (Centre Marc Bloch, Berlin): Deutsche Geschichte(n) des Hörens: Von einem kulturhistorischen Klischee und seinen Resonanzen
    Commentaire: Denis Laborde (CNRS)
    Vendredi 13 avril
    2012, à 10h, à l’IHA

     Programme (document en pdf, 189KB)
  • Napoleon’s Empire: European Politics in Global Perspective
    Colloque international organisé par l’université de Wuppertal (U. Planert) et l’IHA (G. Gersmann, E. Knels) avec le soutien de la Fritz-Thyssen-Stiftung
    Du mercredi 18 avril au vendredi 20 avril 2012, à l’IHA

     Programme (document en pdf, 223KB)
  • Société allemande – société française: différences et ressemblances
    Table ronde organisé par l’université de Lorraine (R. Marcowitz) en coopération avec l’Académie franco-allemande des relations internationales de Bordeaux, Sciences Po, le Goethe-Institut, l’IHA et la Friedrich-Ebert-Stiftung Paris.
    Claire Demesmay
    , responsable du programme »France/Relations franco-allemandes« de la Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik, Berlin
    Jeanne Fagnani
    , directrice de recherche à l’université Paris I
    Pascal Hugues
    , journaliste
    Roland Jahn
    , directeur des archives de la Stasi
    Débat animé par Jacqueline Hénard, journaliste
    Mercredi 25 avril
    2012, 19h, au Goethe-Institut

     Invitation (document en pdf, 73KB)
  • Le syndrome de l’encerclement allemand. Vers une nouvelle histoire culturelle de l’avant-1914
    Conférence de Ute Daniel (université technique de Brunswick) organisée par l’IHA(A. Weinrich, S. Prauser) dans le cadre du cycle de conférences »La guerre au XXe siècle«
    Commentaire: Johann Chapoutot (université de Grenoble, IUF)
    Jeudi 26 avril
    2012, à 18h, à l’IHA

     Programme (document en pdf, 4MB)

Le 3e tome du manuel d’histoire franco-allemand destiné aux classes de seconde, après ceux des classes de première et terminale, est paru en juin 2011, achevant ainsi l’entreprise initiée en 2003 après le vœu exprimé par le Parlement franco-allemand des jeunes réuni à Berlin à l’occasion de la célébration du 40e anniversaire du traité de l’Élysée.

Cette entreprise éditoriale, pédagogique et scientifique a nécessité un dialogue permanent et binational de nombreux acteurs : conseillers ministériels, pédagogiques et universitaires, éditeurs, directeurs de collection, auteurs, traducteurs, utilisateurs devant les classes et in fine élèves eux-mêmes.

Les 2 et 3 février 2012, un colloque a été organisé à Bordeaux, sous la direction scientifique de Gérald Chaix, Étienne François, Pierre Monnet et Jean-Louis Membrini, dans le but de faire un bilan critique de la conduite de ce grand projet, de sa conception à sa fabrication. Il s’est aussi interrogé sur la réception de cet ouvrage, à la fois par les professeurs, et par les élèves, en France, Allemagne ; et de l’écho qu’a suscité cette expérience exceptionnelle en Europe et au-delà.

Un point approfondi de cette question est disponible sur le site : http://aggiornamento.hypotheses.org/757

source: AHCESR

Ce documentaire sera diffusé sur ARTE le mardi 22 mai à 22h35

INVITATION

Le président de la Scam et Point du Jour
ont le plaisir de vous inviter à la projection en avant-première de
Les hommes du fer

un film documentaire de Anaïs et Olivier Spiro
2011 – 2 x 52’
en coproduction avec Arte France

Au XIXème siècle, l’essor de la sidérurgie va engendrer la Révolution Industrielle. Le fer devient le symbole du progrès et durant près de cent cinquante ans, la puissance de la sidérurgie franco-allemande va diriger l’Europe continentale. Ceux qui nous content cette histoire en ont vécu les grandes heures de chaque côté du Rhin : manoeuvres, ouvriers, ingénieurs, directeurs. Ils ont vu le miracle économique se transformer pour la sidérurgie en débâcle sociale tandis que les héritiers des maîtres de forges engageaient leurs capitaux vers des secteurs plus prometteurs.

vendredi 13 avril 2012
à 19 heures précises

salle Charles Brabant à la Scam
5, avenue Vélasquez 75008 Paris (métro Villiers ou Monceau)

La projection sera suivie d’un verre
Réservation indispensable à Valérie Akroum : v.akroum@pointdujour.fr ou 01 75 44 80 80

Image

Zugang zu allen Bulletins des Komitees

Accès à tous les bulletins du Comité

Le dernier bulletin du Comité est disponible.
Vous pouvez désormais le feuilleter en ligne...