Comité franco-allemand des historiens

Le 5e prix de thèse du Comité a été décerné, lors de l'AG du 30 septembre 2016,
à Marion Aballéa pour sa thèse: „Un exercice de diplomatie chez l’ennemi : l’ambassade de France à Berlin 1871-1933“

En savoir plus

A VOIR

Petit tour des blogs d’histoire germanophones

Archives mensuelles : octobre 2012

Le Comité franco-allemand des historiens a décerné son prix de thèse 2012 lors de sa dernière assemblée générale (octobre 2012 – Berlin). Le bureau avait a dû choisir entre 7 thèses présélectionnées par les membres, toutes de très grande qualité.

Bei seiner letzten Hauptversammlung (Oktober 2012 – Berlin) hat das Deutsch-Französische Historikerkomitee seinen Dissertationpreis 2012 verliehen. Das Komitee musste zwischen sieben in die Vorauswahl gelangten Forschungsarbeiten auswählen, welche allesamt höchsten Ansprüchen genügten.

Le lauréat est Fabien Théofilakis, pour sa thèse :
Der Laureat ist Fabien Théofilakis für seine Doktorarbeit:

Les prisonniers de guerre allemands en mains françaises (1944-1949) : Captivité en France, rapatriement en Allemagne/
Die deutschen Kriegsgefangenen in französischer Hand (1944-1949) : Gefangenschaft in Frankreich, Repatriierung nach Deutschland

Thèse en cotutelle entre l’Université de Paris Ouest et l’Université de Augsbourg, sous la co-direction de Mme la professeur Annette Becker, MM. les professeurs Henry Rousso et Andreas Wirsching.
Jury : Mmes les professeurs Sarah Fishman, Silvia Serena Tschopp,
MM. les professeurs Philippe Buton, Bernd Wegner
Thèse soutenue publiquement le 7 décembre 2010.

La remise du prix sera l’occasion pour F. Théofilakis de présenter son travail. La date n’est pas encore fixée, mais cette cérémonie se tiendra très probablement à Berlin.
Dem Gewinner F. Théofilakis wird die Auszeichnung die Gelegenheit bieten, seine Arbeit vorzustellen. Das genaue Datum ist noch offen, doch die Verleihungszeremonie wird wahrscheinlich in Berlin stattfinden.

 

Fabien Theofilakis a été l’invité de France Culture (24 octobre 2012).
Vous pouvez écouter cette émission ici: Les prisonniers de guerre

ou directement sur le lecteur intégré :

 

S’il n’a pas encore publié sa thèse (ce que le prix du Comité devrait favoriser), Fabien Théofilakis vient de diriger – en coopération avec Anne-Marie Pathé – un ouvrage collectif qui va paraître en novembre : La captivité de guerre au XXe siècle : des archives, des histoires, des mémoires, Armand Colin, 2012. Nous y reviendrons bientôt.

MARIANNE & GERMANIA dans la caricature

 Maison Heinrich Heine

 Exposition du 6 novembre au 17 décembre 2012 dans la Grande Salle, de 10h00 à 20h00

Les membres du Comité sont invités au vernissage mardi 6 novembre 2012 à 19h30
(vous avez reçu l’invitation par mail)

L’exposition itinérante « Marianne et Germania », réalisée par Ursula E. Koch, compte 90 caricatures allemandes et françaises du 16e jusqu’au 20e siècle. Elle met en scène deux figures emblématiques : Marianne, effigie française, et Germania, sa voisine allemande. A travers les exagérations, simplifications et déformations du vocabulaire formel, le public explore « l’âme » de chaque nation. Au cours des périodes historiques agitées, les caricatures étaient essentiellement utilisées à des fins de propagande. La sélection de caricatures montre le chemin long et ardu qu’il a fallu parcourir pour que de ces deux pays, certes, voisins mais souvent ennemis, naisse le couple franco-allemand.

 Fondation de l’Allemagne, Maison Heinrich Heine, 27c bd Jourdan, 75014 Paris, Tél. 01 44 16 13 00, info@maison-heinrich-heine.org, RER B/T3 : Cité Universitaire, Bus 21, 67

 Appel à communications ; Colloque international

« La fabrique de la Paix : Acteurs, Processus et Mémoires »


Date du colloque. Du 2 au 4 octobre 2013.
Lieu : Université Paul-Valéry Montpellier III, site de Saint-Charles.

Quelle contribution les Sciences humaines et sociales, à la lumière des exemples d’époques et de périodes différentes, peuvent-elles apporter à ce débat ? Débat, en effet, car les voies et moyens pour parvenir à la paix et, plus encore la maintenir, sont tout sauf évidentes.
Le cœur du colloque sera consacré à la notion de processus de paix, avec une première question, simple mais vaste : est-il possible d’identifier un schéma, un modèle ou des similitudes dans les façons de parvenir à la paix ? A contrario, la même question peut-elle trouver une réponse s’agissant des échecs, des déraillements, des effondrements de processus de paix ? Troisième question, dans une liste qui pourra être étoffée : La paix peut-elle être imposée ?

il a été décidé de fixer quatre axes principaux. Les propositions de communication devront se rattacher à l’un ou plusieurs de ces axes :
1. « Penser la paix »: Théories, discours sur la paix et sur les entreprises de pacification, Représentations.
2 « Faire ou ne pas faire la paix »: Réussites, processus, blocages et échecs: études de cas.
3 « Techniques et stratégies de pacification »: Les différents répertoires de pratiques (gestes de paix; pratiques de négociation; rituels ; et pacification des mémoires (commissions, TPY, TPR, musées et mémoriaux), etc.)
4 « Des hommes et des femmes, artisans et acteurs de la paix » : approche biographique ou prosoprographique

Voir le détail de l’appel à communication

Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences Humaines et Sociales « C.R.I.S.E.S. »
Université Paul-Valéry-Montpellier 3

Chaire Raoul-Dandurand en Etudes stratégiques et diplomatiques
Université du Québec à Montréal

Date limite des remises de proposition : 30 janvier 2013.
Les candidatures sont à adresser conjointement à :
jean-francois.thomas@univ-montp3.fr et antoine.coppolani@univ-montp3.fr

Was geschah am 16. Februar 1944?
Que s’est-il passé le 16 février 1944?

LE MASSACRE DU / DAS MASSAKER VOM PONT LASVEYRAS


Am frühen Morgen des 16. 02. 1944 begibt sich ein deutsches Kommando von Limoges aus zu einem entlegenen Ort, wo sich junge STO-Arbeitsverweigerer verstecken, der Mühle am Flüsschen Auvezère bei der Lasveyras – Brücke, am Schnittpunkt der drei Bezirke : Haute-Vienne(87), Corrèze (19) und Dordogne(24). Die Deutschen umzingeln die Mühle und überfallen 49 Maquisards im Alter von 19 bis 25 Jahren. 34 Männer werden an Ort und Stelle erschossen, 12 werden nach Deutschland deportiert, 5 von ihnen werden von den Lagern nicht zurückkommen. Zwei Männer springen in das eiskalte Wasser der Auvezère und können entfliehen. Ein Mann überlebt dem Genickschuss.

Erwähnt wird dieses Massaker im Film von Winfried Lachauer « Lehrjahre beim Feind », produziert im Juli 2004 im Auftrag des SWR sowie im Film des Vereins Amicale des Familles et Amis des Victimes du nazisme en Limousin et Périgord (AFAV) « Massacre du Pont Lasveyras » (Januar 2011).

Dieser dramatische Vorfall ist aber auch Stoff für Gerüchte und für Werke, die Dichtung und Wahrheit mischen. Das diesbezügliche deutsche Militärarchiv in Freiburg und in Berlin wurde eben nicht ausgewertet.

Der AFAV sucht deshalb, mit Hilfe der deutsch-französischen Gesellschaft im Limousin (ALIFRAL) eine/n Akademiker/in, der/die sich für die wissenschaftliche Erforschung dieses Vorfalls einsetzt.

Mehr Informationen

Le 16 février 1944, au petit matin, un détachement allemand, venant de Limoges, fait route vers un refuge où se trouvent cantonnés de jeunes réfractaires au S.T.O.: le moulin du pont Lasveyras, situé sur les bords de l’Auvezère – en limite de trois départements Haute-Vienne (87), Corrèze (19) et Dordogne (24). Les Allemands encerclent le moulin et passent à l’attaque, surprenant quarante-neuf maquisards, âgés de dix-neuf à vingt-cinq ans. Trente-quatre hommes sont exécutés sur place, douze sont déportés dans les camps en Allemagne – cinq n’en reviendront pas. Deux hommes s’échappent en se jetant dans la rivière glacée. Un homme survivra à la balle tirée dans la nuque. Ce massacre est évoqué dans le film de Winfried Lachauer réalisé par la SWR en juillet 2004 « Apprentissage chez l’ennemi » et dans le film « Massacre du Pont Lasveyras » réalisé en janvier 2011 par l’Amicale des Familles et Amis des Victimes du nazisme en Limousin et Périgord (AFAV). Ce sujet dramatique, qui est également la matière de plusieurs récits romancés et de « on dit », n’est pas complètement élucidé. Les archives militaires allemandes à Fribourg et à Berlin, en particulier, n’ont pas été exploitées.
L’AFAV cherche, avec le concours de l’Association LImousine FRanco-ALlemande (ALIFRAL) un(e) universitaire allemand(e) intéressé(e) par l’étude rigoureuse de ce point d’histoire.

Nathalie Le Bouëdec et Fritz Taubert (Université de Bourgogne)
nous prient d’annoncer l’appel à communication suivant:

Journée d’étude

Transitions démocratiques et transformation des élites
en Allemagne au XXe siècle/

Demokratisierungsprozesse und Wandel der Eliten
in Deutschland im 20. Jahrhundert

(Dijon, vendredi 7 juin 2013)

L’objectif de cette journée d’étude, qui s’adresse aussi bien aux germanistes civilisationnistes qu’aux historiens, sociologues et politistes est de porter un regard comparatif sur ces trois transitions démocratiques à travers la question de la transformation des élites, qui apparaissent comme des acteurs majeurs de ces processus. Dans quelle mesure le changement de régime politique s’est-il accompagné d’une transformation des élites et dans quelle mesure cette transformation – ou absence de transformation – a-t-elle contribué – ou non – à la consolidation de la démocratie ?

Voir le détail de l’appel à communication.

Les propositions de communication d’environ 300 mots sont à adresser accompagnées d’un bref CV avant le 15 décembre 2012 à Nathalie Le Bouëdec (nathalie.le-bouedec@u-bourgogne.fr).

Dieser Call for paper wendet sich sowohl an „civilisationnistes“ (unter den Germanisten) als auch an Historiker, Soziologen und Politikwissenschaftler. Im Rahmen der Tagung soll ein vergleichender Blick auf die genannten demokratischen Systemwechsel geworfen werden. Dabei soll die Frage nach dem Wandel der Eliten als Hauptakteure dieser Prozesse im Mittelpunkt stehen: Inwiefern ging der Systemwechsel mit einem Elitenwandel einher und inwiefern hat dieser Wandel – oder Nicht-Wandel – zur Festigung der Demokratie beigetragen?

Mehr Informationen lesen.

Bitte schicken Sie Ihre Beitragsvorschläge (ca. 300 Wörter) mit provisorischem Titel und einem kurzen Lebenslauf bis zum 15. Dezember 2012 an Nathalie Le Bouëdec (nathalie.le-bouedec@u-bourgogne.fr).

Veranstalter: Dr. Nathalie Le Bouëdec, Prof. Dr. Fritz Taubert (Université de Bourgogne, Forschungszentrum Centre Interlangues)

Vient de paraître
Neuerscheinung

Jean-François Eck (Hrsg.), Dietmar Hüser (Hrsg.)

Deutschland und Frankreich in der Globalisierung im 19. und 20. Jahrhundert / L’Allemagne, la France et la mondialisation aux XIXe et XXe siècles,
Schriftenreihe des Deutsch-Französischen Historikerkomitees, Band 8, Steiner Verlag, 2012, 213 S

Table des matières / Inhaltsverzeichnis

Die Globalisierung ist ein Thema, das seit einigen Jahren eine prominente Stelle innerhalb der sozial- und geschichtswissenschaftlichen Forschung einnimmt. Für die deutsche wie auch die französische Geschichte des 19. und 20. Jahrhunderts hat sie eine besondere Relevanz, die sich vor allem während der Beschleunigungsperioden zeigt, d.h. zwischen 1860 und 1914 und seit den 1970er Jahren. Hier liegen sowohl die spezifische Rolle, die Frankreich und Deutschland gespielt haben, als auch die Hindernisse, die den Globalisierungswellen entgegenstanden, und die Reaktionen, die sie hervorriefen, offen zutage. Vor diesem Hintergrund verknüpfen die Beiträge dieses Bandes die nationalgeschichtliche Dimension mit transfergeschichtlichen, transnationalen und globalen Fragestellungen im Sinne einer « Verflechtungs- und Beziehungsgeschichte ». Im Fokus stehen dabei drei Themenblöcke: die wirtschaftlichen Aspekte der Globalisierung, Gesellschaften in der Globalisierung, Globalisierung und internationale Beziehungen.

La mondialisation est un sujet qui a pris une place croissante dans la recherche en sciences sociales, tout spécialement en histoire, depuis quelques années. Son étude intéresse particulièrement la France et l’Allemagne à l’époque contemporaine. Elle montre, dans un cas concret, les aspects pris par un phénomène aux dimensions multiples, notamment durant les deux grandes périodes de son accélération : les années 1860–1914 d’une part, 1970–2000 d’autre part. Elle permet de multiplier les études comparatives, portant sur le rôle spécifique joué par les deux pays dans le processus, mais aussi sur les réactions qu’il a suscitées et les obstacles auxquels il s’est heurté. Dans tout ceci, l’histoire nationale s’entrecroise sans cesse avec celle des échanges, des transferts, des interconnexions et les problématiques des historiens des deux pays à l’époque contemporaine rencontrent souvent celles des spécialistes d’autres périodes et d’autres aires géographiques. Le Comité franco-allemand de recherches a organisé sur ce thème un colloque dont ce volume rassemble les actes. Les contributions sont regroupées en trois grandes rubriques consacrées à la mondialisation et les forces économiques, puis aux sociétés dans la mondialisation, enfin aux rapports entre mondialisation et relations internationales.

Colloque international organisé par l’Université de Strasbourg (EA ARCHE), l’Institut Universitaire de France
et la Société d’histoire religieuse de la France

La coexistence confessionnelle en France et dans les mondes germaniques
du Moyen Age à nos jours

Strasbourg, 18-20 octobre 2012

Maison des Sciences de l’Homme d’Alsace (MISHA) salle des conférences

Le colloque organisé conjointement par la Société d’histoire religieuse de la France et l’université de Strasbourg souhaite nuancer la théorie de la confessionnalisation et, au-delà de la division religieuse proprement dite, envisager les différents aspects de la coexistence confessionnelle, de l’opposition frontale à la coexistence pacifique, de la guerre à l’indifférence, en passant par le dialogue et le débat, dans une perspective diachronique allant du Moyen Âge à nos jours et concernant confessions chrétiennes comme non-chrétiennes, ainsi que les relations qu’elles entretiennent entre elles. En relation avec le lieu d’organisation (Strasbourg), l’espace considéré est centré sur la France et les mondes germaniques, mais n’exclut pas, pour sortir d’une comparaison exclusivement binaire, l’intervention d’espaces tiers, dans et en dehors de l’Europe.

Voir le programme

Image

Zugang zu allen Bulletins des Komitees

Accès à tous les bulletins du Comité

Le dernier bulletin du Comité est disponible.
Vous pouvez désormais le feuilleter en ligne...